Entrainement Militaire Commando

Les tests d'admission aux différentes forces spéciales militaires comme le 1er RPIMA, le 13 ème RDP, ou encore les commandos marine sont rigoureux et exigeants. L'aptitude fonctionnelle pour ces rôles des forces spéciales exige de la force physique et de l'endurance, ainsi qu'un niveau extraordinaire de capacité mentale.

Cet article donne un aperçu des exigences et des normes en matière de condition physique et d'entraînement que vous devez viser afin d'être prêt pour les tests de sélection de ces forces spéciales.

Vous devez demander des informations aux unités elles-mêmes afin de vous prévaloir des qualifications les plus pertinentes en matière d'aptitude physique et d'admission pour votre candidature. Cet article ne peut être qu'un résumé des grands principes et pratiques.

Rejoindre le 1 er RPIMA

Rejoindre les Commandos Marines

Rejoindre le 13 ème RDP

 

Commando vs Armée - Quelle est la différence ?

Comme son nom l'indique, la différence entre commando et armée est que le commando est une petite force de combat spécialement formée pour effectuer des raids destructifs rapides contre les zones tenues par l'ennemi, tandis que l'armée est une grande force militaire très organisée, qui s'occupe principalement des opérations terrestres (plutôt que des opérations aériennes ou navales). 

Les commandos sont, selon la définition de l'OTAN, sont des unités militaires spécifiquement formées, instruites et entraînées pour mener un éventail de missions particulières, allant des « opérations spéciales » dans le cadre d’un conflit classique à celles relevant de la guerre non conventionnelle. 

 

entrainement-militaire-commando
 

 

Conditions générales d'aptitude et autres exigences


Les forces de combat de haut niveau comme les commandos marines, ou les chuteurs OPS du 13 ème RDP par exemple, et divers autres, sont connus pour leur niveau exceptionnel physique.

Cependant, les forces spéciales, qui opèrent souvent en petits groupes ou seules sur de grandes distances à pied, et depuis la mer ou l'air, ont souvent besoin de compétences et de profils psychologiques solides pour réussir.


Normes d'aptitude physique


Vous trouverez ci-dessous une série de normes de condition physique qui devraient vous préparer à relever les défis physiques de la sélection des forces spéciales.

De nombreux candidats seront plus en forme que cela, et vous perdriez votre temps si vous n'êtes pas proche de ces capacités, bien que les différentes forces aient des priorités différentes. La stratégie consiste à être suffisamment en forme pour ne pas échouer aux épreuves physiques. Gardez votre énergie pour les défis psychologiques et mentaux qui sont estimés à 60% du processus de sélection.

Le documentaire "Forces Spéciales : L'impitoyable sélection des commandos marines", nous a fait découvrir les épreuves de sélection du commandos marines.




Une des tâches les plus courantes lors de sélections commandos étant les marches. Sur des distances parfois très longues, et très souvent avec une lourde charge à transporter (musette, arme...).

De plus, une contrainte supplémentaire étant les barrières horaires souvent imposées. Il faut faire cela à un rythme d'environ 6,5 à 7 kilomètres par heure de marche/jogging pour être confortablement en dessous de la limite de temps. 


Ciblez ces normes d'aérobie / d'endurance :

 

  • Luc Léger - Palier 11-12
  • Une course de trois kilomètres : 11,5 minutes
  • Une course de cinq kilomètres : 20 minutes
  • Une course de dix kilomètres : 42 minutes
  • Une course de vingt kilomètres : 88 minutes
  • Marathon (42,2 km) : 3 heures 15 minutes (ou triathlon distance olympique : 2 heures 30 minutes)
  • Nager deux kilomètres : 40 minutes
  • Marchez 40 kilomètres avec un sac de 20 kilos : 7 heures

Pour découvrir nos programmes ciblant votre endurance, cliquez ici. 

Viser ces normes de force/endurance :

  • Pompes : 80
  • Abdominaux militaires standard : 100
  • Tractions (selon la norme relative à la suspension et au menton) : 12-15

Cette liste a été dressée en se basant sur notre expérience et sur nos nombreuses années d'expérience en matière de trekking et de randonnée avec des sacs complets, ainsi que de marathon, de triathlon et de musculation.

Si vous pouvez atteindre les normes de forme physique ci-dessus, vous devriez avoir une excellente force et endurance du haut et du bas du corps, ainsi qu'une bonne condition aérobie.

La question de savoir si vous répondez aux exigences psychologiques également doit être posée : manque de sommeil et de nourriture, etc. Nombreux sont ceux qui échoueront à ce niveau, comme nous l'avons vu dans le reportage cité précédemment. 

L'une des raisons d'inclure un marathon complet dans cet entraînement est l'expérience d'une forte fatigue qui va de pair avec trois heures ou plus d'efforts physiques de haut niveau sans repos.

Même ainsi, votre capacité à bien courir sur cette distance peut être limitée par le type de fibre musculaire ; les fibres de sprint et de puissance sont moins adaptées à ces activités de longue durée.

Cela pourrait être un facteur limitant pour réussir la sélection ou l'entraînement des forces spéciales. Mais ne vous découragez pas ; les types de fibres rapides peuvent être entraînés à endurer, et la vitesse est toujours utile. Tenez-vous-en à cela.


Entraînement avec des poids


Répartir votre entraînement entre les activités d'endurance et la musculation sera un défi car chaque type a tendance à développer une physiologie et une biochimie spécialisées.

Vous devrez faire les meilleurs compromis possibles pour être compétent dans les deux domaines. Un volume trop important et une capacité aérobique sous-développée vous ralentiront pour les activités d'endurance exigeantes comme les longues marches en peloton ; et un manque de muscles et de force du haut du corps limitera votre capacité à faire face à l'escalade sur corde, à la natation et aux travaux généraux de renforcement du haut du corps, y compris le transport de lourds sacs et d'équipements.

Le bas du corps : La course, en particulier la course de côte et les intervalles rapides, vous donnera une bonne force dans les jambes. Vous pouvez compléter cette activité par un entraînement régulier de flexion des jambes et de soulèvement de charges, qui développera également la force du tronc et du bas du dos.

Haut du corps : Vous devez développer les muscles du dos, en particulier les dorsaux, les muscles des épaules (deltoïdes) et les trapèzes en haut des épaules. Naturellement, vous ne pouvez pas ignorer les muscles des bras - les biceps et les triceps à l'avant et à l'arrière du haut des bras.

Résumé

Le message principal ici est de ne pas lésiner sur la préparation à ces épreuves de sélection exigeantes. Sur d'autres sites, vous pouvez voir des exemples de programmes d'entraînement de trois mois conçus pour vous mettre en forme, mais trois mois ne suffisent pas si vous partez de zéro.

À mon avis, il faut au moins 6 mois et idéalement 12 mois de préparation, en s'entraînant régulièrement afin de développer les changements dans la biochimie et la physiologie du corps qui représentent une meilleure condition aérobique et musculaire.

Pour accéder à nos programmes d'entraînement militaire, cliquez ici

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Quelque chose ne va pas ? Ça tombe bien vous avez 14 jours pour changer d'avis (hors produits numériques)

LIVRAISON EN EUROPE

Vous n'habitez pas en France ? Pas de problème, nous livrons partout en Europe !

SERVICE APRÈS VENTE

Besoin d'aide ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi

PAIEMENT SÉCURISÉ

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité