Les 10 armes les plus dangereuses jamais créées

Voici dix des armes les plus dangereuses et les plus mortelles qui ont été créées par l'Homme. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que toutes ces armes sont des inventions du XXe siècle, même si, pour certaines d'entre elles, l'origine remonte à des milliers d'années.

Nous commencerons par trois armes qui peuvent être utilisées par un seul soldat avant de passer aux choses sérieuses.

10. RPG-7 – Rocket Propelled Grenade

Lance-roquettes — Wikipédia

Avec le RPG, vous pouvez tirer des roquettes antichars depuis votre épaule ! Basé sur le Panzerfaust de l'Allemagne nazie, il a été développé pour devenir une arme antichar redoutée. Un soldat avec un entraînement limité et cette seule arme peut détruire un char d'assaut de plusieurs millions de dollars.

Il a été largement utilisé contre les Américains pendant la guerre du Vietnam notamment, par le Viet Cong et l'Armée populaire. Lorsque l'armée soviétique a envahi l'Afghanistan, ils ont fait face aux moudjahidin qui sont rapidement devenus très habiles dans l'utilisation des RPG contre les chars et les véhicules militaires.

Les RPG restent LA menace des véhicules blindés et des chars.

9. DSR-50 cal. 50 - Sniper

DSR-Precision DSR-1 | Weaponsystems.net

Le DSR-50 est un fusil de sniper conçu pour tirer des balles de calibre 50 BMG. Il est basé sur le DSR-1, un fusil de précision spécialisé pour les tireurs d'élite de la police entre autre. Le DSR-50 possède un système hydraulique intégré d'amortissement du recul dans la crosse et un frein de bouche intégré qui réduit le souffle perçu de la bouche.

Conçu pour percer des trous dans des véhicules militaires (légèrement) blindés, nous laissons à votre imagination ce qui se passe lorsque vous tirez sur une personne.

8. Lance-Flamme

Musée de la résistance en ligne - Média

Qu'est-ce qu'un lance-flammes ? Un lance-flammes est classé comme un dispositif incendiaire, qui est spécifiquement conçu pour projeter le feu dans un flux long et contrôlable.

Les lance-flammes ont été utilisés pour la première fois par les Grecs de l'Antiquité, dès le 1er siècle après J.-C. Plus récemment, les lance-flammes ont été utilisés pendant toute la Première Guerre mondiale, par les Allemands, et plus encore pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tous les lance-flammes ne sont pas identiques ; certains sont conçus pour projeter un jet de feu qui est causé par un liquide inflammable qui a été enflammé. D'autres sont conçus pour projeter une longue flamme de gaz. Les liquides sont le type le plus communément utilisé dans les lance-flammes militaires. Les appareils commerciaux choisissent d'utiliser du propane et des gaz naturels, à haute pression, car ils sont généralement considérés comme plus sûrs à utiliser.

Les utilisations militaires des lance-flammes sont principalement axées sur l'attaque des fortifications, des bunkers, etc. Les utilisations civiles des lance-flammes ont tendance à être de nature plus agricole ; ils sont utiles pour le nettoyage des champs, par exemple.

Les lance-flammes se présentent sous de nombreuses formes ; les lance-flammes portables sont généralement des appareils en deux parties (un sac à dos pour le carburant et un tube pour la sortie), ils peuvent également être montés sur un véhicule pour une utilisation facile.

Simples à utiliser et à entretenir, vous ne voulez certainement pas être en face de la gueule du lance flamme qui crache sa flamme.

7. Schwerer Gustav

Schwerer Gustav (@_SchwererGustav) | Twitter

Schwerer Gustav - C'est le nom donné à un canon ferroviaire allemand de 80 cm, une énorme pièce d'artillerie conçue pour être tirée depuis un wagon de chemin de fer. Il a été développé à la fin des années 1930 par Krupp d'Essen dans le but de détruire les principaux forts de la ligne Maginot française lors d'un siège. À l'époque, il s'agissait des fortifications les plus solides qui existaient.

Le "Gustav" pouvait tirer des obus de sept tonnes à une distance de 47 kilomètres. Lorsqu'il était entièrement assemblé, le "Schwerer Gustav" pesait près de 1 350 tonnes. Les Allemands ont conçu cette pièce d'artillerie pour se préparer à la bataille de France. La plus grosse pièce d'artillerie de la Seconde Guerre mondiale n'était pas prête à se battre lorsque la bataille a commencé. Mais cela n'avait pas vraiment d'importance car l'agression Blitzkrieg de la Wehrmacht à travers la Belgique a rapidement débordé et isolé les défenses statiques de la ligne Maginot, les forçant à se rendre sans pertes majeures et rendant la destruction des fortifications injustifiée.

Le "Schwerer Gustav" a été déployé plus tard pendant la guerre en Union soviétique. Lors du bombardement d'artillerie de Sébastopol, qui faisait partie de l'opération Barbarossa, entre autres, le gros canon a détruit un entrepôt de munitions enfoui dans des couches de roche sous une baie.

Leningrad était la prochaine étape pour le canon de 80 cm et était probablement prévu pour être utilisé dans le soulèvement de Varsovie comme d'autres armes de l'artillerie lourde allemande, mais la rébellion a été écrasée avant que l'artillerie lourde ne soit nécessaire. Les Allemands ont démoli le "Schwerer Gustav" en 1945, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, afin qu'il ne soit pas confisqué par l'armée soviétique.

C'était la plus grosse arme d'artillerie jamais utilisée au combat, l'artillerie mobile la plus lourde jamais construite, compte tenu du poids total, et elle tirait les obus les plus lourds de toutes les pièces d'artillerie.

Il n'existe que deux armes de plus gros calibre : le British Mallet's Mortar et le mortier américain Little David (tous deux de 90 cm).

6. Porte-avion Nimitz

USS Nimitz (CVN-68) — Wikipédia

Les porte-avions de la classe Nimitz sont les plus grands navires de guerre du monde. Ils coûtent environ 4,5 milliards de dollars chacun et sont donc aussi les plus chers. Les porte-avions de 100 000 tonnes peuvent contenir jusqu'à 90 avions et sont équipés de canons et de missiles antiaériens.

Ils devraient servir pendant 50 ans. Toutefois, les États-Unis sont déjà en train de développer leur successeur, qui sera encore plus grande et devrait coûter environ 12 milliards de dollars.

Actuellement, dix porte-avions de la classe Nimitz sont en service dans la marine américaine. Le navire de tête de la classe porte le nom du commandant de la flotte américaine du Pacifique de la Seconde Guerre mondiale, l'amiral Chester W. Nimitz, dernier amiral de la flotte de la marine américaine.

Au lieu des turbines à gaz ou des systèmes diesel-électriques qui sont utilisés pour la propulsion de la plupart des navires de guerre modernes, les porte-avions utilisent deux réacteurs nucléaires qui entraînent les quatre arbres d'hélice et peuvent atteindre une vitesse maximale de plus de 30 nœuds. Comme ils utilisent l'énergie nucléaire, ces énormes navires peuvent fonctionner pendant plus de 20 ans sans être ravitaillés en carburant !

5. Virus Chimère

Un virus chimère est fabriqué en combinant l'ADN de deux ou plusieurs autres virus.

Dans les années 1980, les Soviétiques en faisaient l'expérience, en utilisant le matériel génétique d'autres virus et en les injectant dans un virus de la variole, produisant ainsi une chimère. Ce procédé permet au nouveau virus de conserver la virulence et l'apparence de la variole au microscope tout en étant capable de propager une infection entièrement différente.

Cette percée du génie génétique permet aux agents viraux d'échapper aux traitements et vaccins connus, ce qui les rend d'autant plus mortels.

4. La bombe thermobarique Russe

La «mère de toutes les bombes» fait au moins 36 morts en Afghanistan

"Tout ce qui est vivant s'évapore", c'est la citation du chef adjoint de l'état-major général russe Alexander Rukshin, interrogé sur leur nouvelle bombe.

En 2007, les Russes ont testé et lancé avec succès leur "bombe thermobarique d'aviation de puissance accrue", rapidement surnommée le "père de toutes les bombes" (FOAB).

La FOAB serait 4 fois plus puissante que la plus grosse bombe non nucléaire de l'armée américaine, la GBU-43/B Massive Ordnance Air Bomb, officiellement désignée par l'acronyme "MOAB" et connue sous le nom de "Mother of All Bombs".

Cela fait de ce dispositif russe l'arme conventionnelle non nucléaire la plus puissante au monde.

Le MOAB remplace plusieurs petites bombes nucléaires dans l'arsenal russe. Elle produit l'équivalent de 44 tonnes de TNT tout en n'utilisant que sept tonnes d'un nouvel explosif puissant.

Son souffle et son onde de pression ont un effet similaire à celui d'une petite arme nucléaire, mais à plus petite échelle. La bombe explose en plein air, provoquant une onde de choc supersonique et des températures extrêmes.

Les armes thermobariques génèrent des ondes de choc plus longues et plus soutenues avec des températures plus élevées que les explosifs conventionnels. De ce fait, elles produisent plus de dommages sur de plus grandes surfaces que les armes conventionnelles de masse similaire.

Elles se distinguent également par le fait qu'elles utilisent l'oxygène de l'atmosphère elle-même plutôt que de compter sur un agent oxydant dans leurs explosifs. Ils produisent plus d'énergie que la normale et sont par conséquent plus difficiles à contrôler.

3. Missile balistique intercontinental

Quatre questions sur les missiles balistiques intercontinentaux ...

Le missile balistique intercontinental (ICBM) est un missile balistique qui est guidé vers la cible. Il peut parcourir au moins 3 400 miles et a été construit principalement pour transporter des armes nucléaires.

Les ICBM peuvent être lancés à partir d'avions, de sous-marins, de silos à missiles et de véhicules. Ils sont devenus partie intégrante de la doctrine MAD parce que ces armes offraient la flexibilité qui permettait au pays de riposter et de détruire l'ennemi. Elles garantissaient essentiellement une seconde frappe sur l'ennemi.

Avec les progrès de la technologie, il s'est avéré qu'un ICBM pouvait être utilisé pour lancer plusieurs têtes nucléaires à la fois grâce au MIRV.

2. MIRV

What are MIRV missiles? - Quora

Le MIRV, qui est un véhicule à cibles multiples indépendantes, est une charge utile pour les missiles balistiques qui contient des ogives multiples.

Chaque ogive peut être dirigée de manière à atteindre une cible précise indépendamment. 

L'étape suivante a été le missile MRV (Multiple Reentry Vehicle) qui pouvait transporter de nombreuses ogives qui étaient toutes dispersées mais non visées individuellement, ce qui entraînait une explosion similaire à celle d'un fusil de chasse.

Le MIRV a résolu ce problème, toutes les ogives pouvaient désormais visées des cibles différentes.

1. Tsar Bomba

Moscou expose la "Tsar Bomba", plus puissante bombe nucléaire de l ...

Tous les aspects de l'expression "armes de destruction massive" s'appliquent au tsar Bomba. Un dispositif massif, conçu pour tout décimer, voilà ce qu'était cette bombe. Une seule a été déclenchée, et cela a suffi.

La bombe du Tsar Bomba reste le dispositif le plus puissant jamais déclenché par l'homme. Pour comparer, le dispositif le plus puissant que les États-Unis aient jamais créé était le B41. C'était également le seul dispositif nucléaire à trois étages que les États-Unis ont créé. Le B41 avait un rendement maximal de 25 mégatonnes de TNT, tandis que le Tsar Bomba avait un rendement maximal de 100 mégatonnes de TNT.

On estime que le champignon atomique s'est élevé jusqu'à 40 km dans le ciel, ce qui est environ sept fois plus haut que le mont Everest. À cette hauteur, le nuage a traversé la stratosphère ainsi que la mésosphère.

La bombe a également déclenché une boule de feu massive pour accompagner le champignon atomique. Une fois déclenchée, la boule de feu a presque atteint la hauteur à laquelle la bombe a été larguée et était visible à plus de 600 km du site.

La bombe a été essentiellement construite pour faire fléchir la force militaire de l'Union soviétique. De ce fait, la bombe était tellement énorme qu'elle était en fait trop grosse. Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu'elle n'était pas pratique pour une utilisation en temps de guerre. D'une part, le déplacement de la bombe était tout simplement trop compliqué.

Elle ne tenait même pas sur l'avion qui l'a larguée du ciel ; cet avion a dû être lourdement modifié pour la bombe. Deuxièmement, l'équipage de l'avion n'avait que 50% de chances de survie. Tout cela arrive même après que la bombe ait été réduite de sa taille originale de 100 mégatonnes.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Quelque chose ne va pas ? Ça tombe bien vous avez 14 jours pour changer d'avis (hors produits numériques)

LIVRAISON EN EUROPE

Vous n'habitez pas en France ? Pas de problème, nous livrons partout en Europe !

SERVICE APRÈS VENTE

Besoin d'aide ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi

PAIEMENT SÉCURISÉ

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité