SFG Belge : Les Forces Spéciales Belges | PhilTeam

SFG Belge : Les Forces Spéciales Belges

Special Forces Group 

Composante terrestre de l’armée Belge, le SFG est l’unité spéciale légère par excellence. Situé en région flamande, dans la garnison d'Heverlee, ce régiment a officiellement vu le jour en 2000. 

Que votre objectif soit d’intégrer cette unité d’élite, ou seulement pour en apprendre plus sur le SFG belge, alors notre article vous est destiné.

Pour connaître le classement des armées les plus puissantes au monde, cliquez ici.

Les missions du Special Force Group

Les savoirs-faire du SFG couvre un largement spectre d’actions, notamment : 

  • la reconnaissance et la surveillance ;
  • l'arrestation de criminels de guerre ou la libération d’otages ;
  • l’assistance militaire et la formation de troupes étrangères ;
  • la formation d'agents de sécurité employés dans les ambassades belges.

Pour mener à bien le large panel de ces missions, les militaires du SFG sont réparties en 12 équipes de 6 opérationnels.

sfg-belge-special-forces-belge

Armes et Equipements du SFG

Pour mener à bien l’ensemble de leurs missions, le Special Forces Group dispose d’un large éventail de véhicules, armements et équipements tactiques. 

Voici une liste non-exhaustive du matériel qu’ils ont à leur disposition : 

Armes & équipements

  • Five-seveN, pistolet calibre 5,7 x 28 mm type SS190
  • FN P90, pistolet mitrailleur calibre 5,7 x 28 mm type SS190
  • FN SCAR H en 7,62 x 51 mm OTAN et L en 5,56 x 45 mm OTAN
  • FN Minimi, mitrailleuse légère calibre 5,56 x 45 mm OTAN
  • FN FNC, fusil d'assaut calibre 5,56 x 45 mm OTAN
  • FN MAG, mitrailleuse calibre 7,62 x 51 mm OTAN
  • Jumelles Bonnie ou Litton
  • Browning M2, mitrailleuse lourde calibre 12,7 x 99 mm OTAN
  • FFM "Riot Gun", fusil à pompe Calibre 12
  • Barrett M82, fusil Anti-matériel, calibre 12,7 x 99 mm OTAN
  • MP9, Pistolet-mitrailleur, calibre, 9 x 19 mm OTAN

Véhicules du SFG

  • Léopard-1A5(BE), char d'assaut
  • AIFV-B: en cours de remplacement par le Mowag Piranha
  • M-113A1-B: en cours de remplacement par le Piranha III et le ATF Dingo
  • Pandur
  • Mowag Piranha III: 242+4 RNBC
  • ATF Dingo: MPPV 220
  • Iveco VLMV Lince: 440
  • Volkswagen Iltis:  VLMV d'Iveco)
  • Mercedes-Benz Unimog
  • Fox rapid reaction vehicule
forces-speciales-belges

Le recrutement du SFG

La sélection du SFG est répartie en 3 parties : le pré-stage, stage, et formation complémentaire ; pour au total plus ou moins 19 mois de recrutement. Comme pour le régiment du 1er RPIMA - tout militaire peut rejoindre le SFG.

Après le cours principal SF, la recrue peut choisir entre 3 spécialités.

  • chute libre de haute altitude Haho/Halo,
  • Spécialité aquatique,
  • Spécialité terrain montagneux.

Au sein de ces groupes, chacun des opérateur pourra se spécialiser :

  • Communications,
  • Explosions et armement,
  • Médic, 
  • Tireur d'élite et longue distance (TELD).

Pour les candidats issues du civil, ils devront d'abord suivre la formation Para-commando puis la formation opérateur des Forces Spéciales (SF). Cette formation se compose de vingt semaines, pendant lesquelles les candidats mettent à l'épreuve leur endurance physique et psychologique.

De nombreuses compétences pointues sont à maîtriser - c'est pour cette raison que la formation/sélection est longue (19 mois) : techniques de survie, lecture de carte, tactique opérationnelle, transmissions radio, reconnaissance de matériaux combat au corps-à-corps...

Pour les candidats déjà membres de l'armée Belge, un minimum de 3 ans de service est requis avant de postuler. 

armée-belge

"Far Ahead" 

Malgré un nombre d'opérationnel encore restreint, le SFG est une unité dont l’expertise et les techniques s’affinent un peu plus chaque année. 

Modes opératoires, équipements aux technologies plus ou moins pointues, innovations en matière d’armements, l'armée Belge n’a de cesse d’innover. Malgré tout, le Special Forces Group peut avant tout compter sur la résistance et la détermination de ses membres triés sur le volet, pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.

Retour au blog

5 commentaires

Fabio, non la langue principale est l’anglais au SFG. Tu ne dois pas forcément connaître les deux langues du pays mais savoir communiquer un minimum en anglais.

Evan/Hadrien, le mieux est de contacter un centre de recrutement et où de directement le demander au médecin le jour de vos examens médicaux à l’hôpital militaire/SAO à NOH.

Un conseil, ne prenez pas pour argent content ce qu’un recruteur vous dira, le mieux est d’écouter les médecins militaires et surtout d’écouter votre cœur (si on vous propose autre chose que de faire partie du SFG ou du SOR).

Amicalement

A

A

doit-on parler le nerlandais si on est francophone pour y rentrer

FABIO MARINARO

Si l’on porte des lunettes pour myopie et que l’on se fait opérer au laser des yeux peux t’on rentrer au S.F.G ?

Evan Franquet

Pour rejoindre le S.F.G faut il avoir une vue parfaite ? Et si on se fait opérer des yeux pour retirer sa myopie peut on rejoindre le S.F.G ?

Franquet Evan

La vue doit évidemment être parfaite pour intégrer ce corps d armée. Mais une opération de la vue peut-elle autorisé un membre à intégré ce corps alors qu il avait une mauvaise vue dans le passé?

Hadrien Bette

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.