armes-les-plus-puissantes-de-l-armee-francaise

Top 10 des armes les plus puissantes de l'armée française

Les Français sont les seuls en Europe à être presque autosuffisants dans la production de véhicules militaires, d'armes à feu, de navires et d'avions et d'armes de haute qualité. Leurs produits ont été exportés dans le monde entier et ont été la vedette de plusieurs guerres majeures.

Dans cet article, je documenterai le top 10 des armes utilisées par l'armée française en fonction de leur technologie, de leur qualité et de leur succès dans les conflits. Je n'approfondirai pas les aspects techniques de l'un de ces systèmes et cet article se veut un guide de certaines des meilleures armes fabriquées et utilisées par les Français.

10. Crotale (Système mobile SAM)

ZRK français "Crotale-NG"

Seuls 2 pays au monde ont développé un système SAM autopropulsé et autonome capable de tirer des missiles guidés par radar, la France et la Russie. Le Crotale est un système SAM à courte portée qui peut être monté sur un châssis chenillé ou sur un véhicule à roues 6×6,8×8. 

Cette mobilité, associée à 8 missiles conteneurisés, un radar de recherche et de poursuite, offre aux forces françaises une capacité de défense aérienne puissante et facile à déployer. L'un des plus grands avantages de ce système est qu'il est transportable dans le C-130, A400M, ce qui permet des déploiements rapides dans des régions hostiles. 

La nature autonome de ce système de missiles le rend mortel au combat où il peut tirer ses missiles en utilisant les données reçues d'autres capteurs, puis revenir à couvert.

9. Missile de croisière SCALP

SCALP-EG — Wikipédia

La France est le troisième pays au monde, après les États-Unis et la Russie, à développer et à déployer des missiles de croisière d'attaque terrestre à longue portée sur ses navires de guerre. Le missile Scalp est un missile d'une portée de plus de 1000 km lancé depuis l'A70 VLS et doté d'une ogive de 450 kg. 16 cellules de Scalp équipent les frégates FREMM de la Marine Nationale. Lorsque cette frégate est déployée avec un groupe aéronaval, elle forme une plate-forme d'attaque terrestre très importante avec ses missiles scalp.

Le Scalp est flexible et est également conçu pour être tiré depuis le Rafale et cette variante s'appelle Storm Shadow. Cela permet à la France d'attaquer des abris renforcés, des sites de défense aérienne et des cibles de grande valeur à des centaines de kilomètres à l'intérieur des terres. Le Rafale peut emporter 3 missiles Scalp en configuration max.

8. Destroyer de classe Horizon

Frégate de classe Horizon

Le programme Horizon était une joint-venture entre le Royaume-Uni, la France et l'Italie pour développer un destroyer de défense aérienne commun de nouvelle génération. Mais après que le Royaume-Uni a abandonné pour poursuivre sa classe Daring, la France et l'Italie ont poursuivi le programme et 4 navires en ont résulté. La France exploite 2 de ces puissants destroyers. On parle de frégates, mais en termes de déplacement et d'armement, ce sont définitivement des destroyers et le terme de frégate est purement politique.

L'équipement distinct de ces navires est leur principal radar AESA multifonction EMPAR en bande G et leur radar secondaire Thales S1850 de recherche en volume AESA. Ces navires sont équipés de 48 cellules A50 VLS pour un mix de missiles Aster-15/30. La portée et les capacités de ces missiles permettent à ces navires de maintenir une bulle de défense aérienne d'un rayon de 150 km autour de lui. 

Ces navires font partie du groupe aéronaval français et assurent la défense aérienne principale. Ils ont également des capacités de guerre de surface et de guerre anti-sous-marine. 8 missiles anti-navires Exocet sont transportés derrière la superstructure dans des lanceurs à caisson inclinés. 

4 tubes lance-torpilles et un hélicoptère ASW forment une puissante défense contre les sous-marins. L'armement du canon se compose de 2 canons super rapides de 76 mm pouvant être utilisés contre des cibles aériennes et de surface et de canons de 2 × 20 mm.

Ces destroyers hautement performants sont peu nombreux et un seul sera disponible pour un déploiement à tout moment. Mais ils formeront la composante la plus importante des opérations navales françaises.

7. Classe Mistral (LHD)

Dixmude (L9015) — Wikipédia

Il s'agit d'un LHD (Landing Helicopter Dock) de nouvelle génération de la Marine Nationale qui lui confère une très puissante capacité d'assaut amphibie, de transport de troupes et de secours humanitaire. Il mesure 200 m de long et déplace 21 000 tonnes. Il a une capacité d'embarquer 16 hélicoptères moyens (taille NH-90) dans un déploiement standard bien que ce nombre puisse être porté à 24 en utilisant un mix hélicoptère léger/moyen ou 35 hélicoptères légers. Cette grande capacité de transport d'hélicoptères lui permet d'agir comme un vaisseau amiral pour les missions ASW. 

Il a une énorme soute qui est utilisée pour transporter des chars, des véhicules blindés de transport de troupes, des camions et des obusiers. Environ 800 hommes peuvent être embarqués et le transport navire-terre est assuré par des LCM (Landing Craft Mechanized) et des AAV (Amphibious Assault Vehicles).

L'autodéfense d'un si grand navire de guerre transportant une énorme quantité de troupes, d'hélicoptères et de véhicules militaires est très importante. Mais il manque quelque peu dans cette catégorie (par rapport aux défenses lourdes des USN LHD). Il embarque 2 canons de 30 mm pour la défense contre les petites menaces de surface et 2 lanceurs Simbad emportant 2 SAM « mistral » guidés IR de 4 km de portée.

Lors du récent conflit libyen, ce navire a prouvé son utilité et sa polyvalence lorsqu'il a basé plusieurs hélicoptères d'attaque et de transport. Les hélicoptères d'attaque ont été utilisés pour effectuer facilement des attaques de précision car ils étaient déployés vers l'avant sur ce transporteur sûr.

Sa réputation s'est renforcée lorsque la Russie, pays qui construit toujours ses propres navires de guerre, a commandé 2 Mistral LHD. Il a également de très bonnes perspectives d'exportation avec d'autres pays. L'Inde pourrait devenir son plus gros client si Mistral parvient à remporter l'appel d'offres pour 4 LHD.

6. Charles de Gaulle (porte-avions)

Arrêt technique majeur : Le porte-avions Charles de Gaulle a été remis à  flot - Defens'Aero

Le Charles de Gaulle a la particularité d'être le seul porte-avions à propulsion nucléaire en dehors de l'US Navy. Ce n'est peut-être pas le plus gros porte-avions du monde avec 250 m et 40 000 tonnes, mais c'est le porte-avions le plus puissant de sa catégorie. 

Il embarque une escadre aérienne mixte composée de chasseurs Rafale-M et Super Etendard, d'avions E-2 Airborne Early Warning, d'hélicoptères NH90, Gazelle et Puma qui lui permettent de projeter sa puissance à des centaines de kilomètres autour de lui, à des milliers de kilomètres du sol français. 

En fait, c'est le seul transporteur européen qui participe aux opérations de l'OTAN depuis quelques années, car d'autres pays européens manquent d'une force de transport crédible et il continuera de le faire pendant des décennies.

5. Leclerc (char de combat principal)

Char Leclerc : chute de mur fatale pour bijou technologique !

Le Leclerc est un char ultra-cher, bien armé et de haute technologie fabriqué par AMX pour l'armée française. Ce formidable char est équipé d'un canon principal de 120 mm avec 46 cartouches, d'un canon coaxial de 12,7 mm avec 1100 cartouches et d'un canon de 7,62 mm avec 3000 cartouches. Ce puissant ensemble d'armes est emballé dans un char qui est très bien protégé contre les menaces modernes. Le lot initial de Leclerc a une coque en acier soudé avec un blindage modulaire. 

Le dernier lot a une armure composite avec des inserts en plaque de titane et des blocs d'armure réactive explosive (ERA) le long des côtés. Cela garantit une protection contre les munitions antichar à charge creuse et à sabot. Il dispose d'un moteur diesel 8 cylindres qui facilite l'entretien et réduit les coûts de fonctionnement par rapport à un moteur à turbine à gaz. Depuis son introduction après 1992, il n'a pas encore connu de conflit majeur.

4. FAMAS Félin

La France se cherche un successeur à son fusil d'assaut FAMAS - RP Defense

Le FAMAS est un fusil d'assaut de 5,56 mm de conception bullpup qui est entré en service chez les Français dans les années 1980. Il s'agit de la version améliorée et modernisée de l'humble fusil FAMAS pour l'intégrer au système de combat FELIN des troupes françaises. Les améliorations comprennent une poignée avant pour une meilleure manipulation des armes, un nouveau viseur optique jour/nuit, des viseurs thermiques, une radio, une caméra vidéo intégrée et une fonction de visée indirecte. 

L'amélioration la plus spectaculaire est le mode de tir indirect qui permet d'engager des cibles qui ne sont pas en ligne de mire pendant que le soldat se met à couvert. Les photos ci-dessous illustrent exactement comment le nouveau mode de tir indirect profitera aux troupes et leur permettra de riposter en cas d'attaque. Selon les rapports, toutes les unités d'infanterie de l'armée française sont désormais passées à cette nouvelle arme.

3. Aster 15/30 (Missile surface-air)

Remotorisation pyrotechnique à mi-vie des missiles ASTER italiens et  britanniques - Theatrum Belli

L'Aster est le résultat d'un besoin conjoint franco-italien d'un missile sol-air de nouvelle génération pour leur marine qui pourrait être ultérieurement modifié en une variante terrestre. Le résultat du projet fut les missiles Aster-15 et Aster-30. La caractéristique unique est que ces deux missiles sont techniquement identiques et ont la même fléchette terminale. La seule différence est la taille du propulseur qui décide de la portée et de la vitesse de ces missiles. 

L'Aster-15 aurait une vitesse de Mach 3 et une autonomie de plus de 35 km. l'Aster-30 aurait une autonomie de plus de 120 km et une vitesse de Mach-4,5. Ces deux missiles sont lancés verticalement à partir du système de lancement vertical A50 qui est présent sur tous les navires de guerre français modernes. Ces missiles sont capables d'intercepter des cibles supersoniques en manœuvre au ras de la mer.

Ce missile a connu un succès spectaculaire à l'exportation, les Britanniques étant son client le plus important et le plus important. Ils ont acheté plusieurs centaines de missiles Aster-15/30 pour équiper les 48 cellules de chacun de leurs 6 destroyers de la classe Daring. Les Britanniques affirment qu'ils disposent du meilleur navire de défense aérienne au monde, ce qui souligne encore leur confiance dans les capacités du missile Aster.

2. Dassault Rafale

https://static.latribune.fr/1820446/rafale-dassault-aviation-emirats-arabes-unis.jpg

Cette beauté est présentée par les Français comme un combattant omnirôle et peut facilement effectuer des rôles de supériorité aérienne et de frappe de précision. Il a une excellente conception d'aile delta avec des canards et perpétue l'héritage de l'ancien Mirage 2000.

Ses capteurs comprennent un radar AESA, l'optronique, l'ESM et une spectaculaire suite de guerre électronique dans le Spectra qui serait capable de vaincre la plupart des défenses aériennes modernes. systèmes radars. Il dispose de 12 points d'emport capables de transporter toute une gamme de missiles air-air, de missiles air-sol, de bombes guidées, de missiles anti-navires et du missile nucléaire ASMP. 

Cela en fait un combattant multirôle très puissant qui peut effectuer une grande variété de missions. Il a connu le succès lors du récent conflit contre la Libye où les avions Rafale M de la Marine française opérant depuis le Charles de Gaulle ont effectué des centaines de sorties avec succès. 

La présence de variantes de l'armée de l'air et de la marine montre en outre la polyvalence de ce chasseur. Malheureusement, faute de poids politique, la France n'avait pas pu obtenir de contrat d'exportation jusqu'à récemment. L'Égypte a passé commande de 24 Rafale. L'Inde pourrait très bien être le plus gros client de ce beau jet si l'accord est signé.

1. Exocet (missile anti-navire)

Pourquoi un nouveau missile franco-britannique est en vue - Challenges

Qui peut oublier le seul missile qui a écorné la fierté américaine et britannique ? Ce missile a une portée de 40 à 180 km selon la variante et vole juste au-dessus du niveau de la mer à des vitesses de 0,8 Mach.

L'Exocet a réussi à exposer les lacunes dans les défenses des États-Unis et de la Royal Navy et a prouvé au monde entier qu'un petit missile relativement peu coûteux à obtenir peut être tiré depuis la terre et les airs pour désactiver des navires de guerre modernes coûteux. L'impact de ce missile était tel que les Russes ont commencé à travailler sur le développement d'un petit missile aux performances similaires. 

Actuellement, des variantes améliorées de ce missile sont en service de première ligne dans le monde entier. Il peut désormais être lancé à partir de navires, d'avions de chasse, de sous-marins, d'hélicoptères et de lanceurs de camions terrestres. Cela le rend facile à dissimuler et très flexible. Le Mirage et le Rafale ainsi que l'Atlantique, ont été équipés de l'Exocet pour être utilisés dans le rôle de frappe maritime. 

Récemment, l'hélicoptère Puma était en cours d'intégration avec la variante de lancement d'hélicoptère à gamme complète qui lui permettra d'emporter 2 missiles. 

8 Exocets équipent chacun des navires de guerre des classes Horizon, Lafayette et Fremm. Les sous-marins de la classe Rubis, Scorpène et Agosta peuvent déployer la variante sous-marine de l'Exocet à partir de leurs tubes lance-torpilles. Ayant un record de combat stellaire et étant extrêmement flexible et mortel, c'est certainement la place numéro 1 dans la liste des 10 meilleures armes françaises.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.