L’utilisation des technologies à l’entraînement militaire et à l’armée

L'année dernière, le Pentagone a annoncé qu'il prévoyait de s'associer aux plus grands noms de la technologie grand public, militaire et universitaire, pour développer des vêtements pour l'armée.


Au total, 162 organisations, dont Harvard, Boeing et Apple, travaillent à la création de la prochaine génération d'outils pour le champ de bataille.


Il sera passionnant de voir ce que ce groupe technologique développera. Mais ce n'est pas la première fois que l'armée tente de développer une technologie qui semble avoir été directement tirée de la science-fiction.

Au cours des dernières années, l'armée américaine a développé, et dans certains cas, même utilisé, des dispositifs de haute technologie qui pourraient devenir la norme pour la nouvelle génération de militaires.


Voici cinq façons dont l'armée utilise (ou pourrait utiliser) les technologies dans l’entraînement militaire et dans leur quotidien.


1) Améliorer la prise de traitement et réduire les traumatismes cérébraux


Lorsque des militaires sont blessés, le temps est un facteur critique. Plus vite les médecins sont avertis d'une blessure, plus vite ils peuvent commencer le traitement et minimiser les dégâts.


C'est pourquoi la DARPA a développé une jauge de souffle. Ces dispositifs se fixent au casque, à l'épaule et à la poitrine. Lorsqu'ils sont exposés à l'explosion d'un engin, ils mesurent son impact et signalent aux médecins la nécessité d'une première intervention, ou non.


Non seulement ces équipements technologiques améliorent le temps de réponse des médecins, mais ils fournissent des données cruciales qui réduisent le nombre de cas et la gravité des lésions cérébrales traumatiques.


2) Fournir aux pilotes un affichage tête haute personnalisé

Elbit Systems Skylens on Vimeo

Les pilotes utilisent l'affichage tête haute pour apprendre les données de vol depuis des décennies. Mais une invention récente d'Elbit, le système de vision améliorée ClearVision, promet de faire passer le concept du pare-brise aux lunettes du pilote.

Dans une version super avancée de Google Glass conçue spécialement pour le vol, ces lunettes fournissent aux pilotes des informations de vol constantes.
De plus, ces lunettes ont également le potentiel d'augmenter la sécurité des vols. Selon Elbit, le système de vision amélioré permet d'effectuer "le décollage et l'atterrissage dans des conditions de faible visibilité et dans des endroits auxquels les avions non équipés ne pouvaient accéder auparavant".


3) Former La Marine grâce à la réalité virtuelle

DVIDS - Images - Augmented Immersive Team Trainer (AITT) [Image 6 of 6]

Une formation militaire efficace, même dans les meilleures circonstances, est coûteuse, longue et dangereuse. Ces dépenses limitent notamment la fréquence à laquelle les gens peuvent suivre certains scénarios de formation.

Idéalement, les stagiaires devraient suivre un scénario de formation plusieurs fois afin d'être compétents. Mais les budgets ne le permettent pas.


"Ils ont droit à un coup de feu réel et ils n'en auront probablement plus jamais un autre pour le reste de leur vie", a déclaré le commandant du corps des Marines, le lieutenant général Robert Neller. "J'ai toujours trouvé cela très insatisfaisant... Comment puis-je faire fonctionner un champ de tir 100 fois ? ... Il doit y avoir un moyen de le faire."

La solution pourrait se trouver dans un système de formation en réalité virtuelle appelé Augmented Immersive Team Training (AITT). Ce système prend des environnements d'entraînement normaux et utilise la réalité virtuelle pour simuler des situations de combat.

Les chars, les hélicoptères et les troupes ennemies semblent peupler le paysage. Cela supprime les limites pratiques de l'entraînement répété et rend les marines mieux équipés pour faire face à des situations réelles.

5) Scanner les yeux pour mieux identifier

Army's Fingerprint and Iris Databases Head for the Cloud | WIRED

Dans le film Minority Report datant de 2002, les personnes sont reconnues instantanément grâce à un balayage de l'iris. Bien que ce film de science-fiction se déroule en 2054, la technologie utilisée pour transformer les yeux en identification est bien pensée.

L'armée américaine utilise des dispositifs similaires depuis des années pour identifier les personnes dans les zones de guerre. En 2010, pendant la guerre en Afghanistan, les forces de l'OTAN ont utilisé des scanners d'iris pour constituer des fichiers géants de "flics, escrocs, soldats, insurgés et citoyens ordinaires".


Selon une estimation, le programme a permis d'identifier 20 à 25 personnes potentiellement dangereuses par semaine.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Quelque chose ne va pas ? Ça tombe bien vous avez 14 jours pour changer d'avis (hors produits numériques)

LIVRAISON EN EUROPE

Vous n'habitez pas en France ? Pas de problème, nous livrons partout en Europe !

SERVICE APRÈS VENTE

Besoin d'aide ? Nous sommes à votre service du lundi au vendredi

PAIEMENT SÉCURISÉ

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité