Top 10 des meilleurs tanks de combat au monde | PhilTeam

Top 10 des meilleurs tanks de combat au monde

Depuis la guerre froide, les chars de combat principaux (MBT) sont passés de simples et légers à lourds, modernisés et très mobiles, avec des progrès en matière d'armement et de contre-mesures.

La Phil Team dresse la liste des 10 principaux chars de combat du monde en fonction de leur armement, de leur mobilité et de leur protection.

Leopard 2A7+, Allemagne

tank-de-combat-Leopards-2A7

Le Leopard 2A7+ est un char de combat principal (MBT) de nouvelle génération révélé par Krauss-Maffei Wegmann (KMW) en 2010.

La nouvelle version s'appuie sur la technologie du char Leopard 2 et a été adoptée par la Bundeswehr (armée allemande) pour mener des combats en zone urbaine, ainsi que des missions militaires traditionnelles. Le 2A7+ est aussi actuellement déployé en Afghanistan par le Canada sous le commandement de l'OTAN.

Le Leopard 2A7+ est armé d'un canon à âme lisse L55 de 120 mm capable de tirer des munitions standard de l'OTAN et de nouvelles munitions HE de 120 mm programmables. Le char intègre un poste d'armes légères FLW 200 télécommandé, qui permet de monter une mitrailleuse de 7,62 mm/12,7 mm ou un lance-grenades de 40 mm.

Des modules de blindage passif offrent une protection complète contre les missiles antichars, les mines, les engins explosifs improvisés (EEI) et les tirs de RPG.

Les lanceurs de grenades fumigènes situés de chaque côté de la tourelle dissimulent le char aux yeux de l'ennemi.

Le char peut être équipé d'accessoires supplémentaires tels qu'une charrue à mines, un rouleau de mines ou une lame de remblayage pour le déminage et le franchissement d'obstacles. Ce char très mobile a une vitesse maximale de 72 km/h et une autonomie de 450 km.

materiel-et-equipement-militaire

Abrams M1A2, États-Unis d'Amérique

M1-Abrams-tank-de-combat

 

L'Abrams M1A2 est un char de combat principal éprouvé au combat, développé par General Dynamics Land Systems, principalement pour l'armée américaine.

Le char a été conçu sur la base de l'expérience acquise grâce aux performances du M1A1 et intègre de nouvelles technologies pour offrir une puissance de feu et une mobilité supérieures, ce qui en fait l'un des meilleurs chars de combat au monde.

Le canon principal du char est un canon à âme lisse XM256 de 120 mm à chargement manuel, qui peut tirer une gamme de munitions de l'OTAN contre les véhicules blindés, l'infanterie et les avions volant à basse altitude.

Le char est également armé de deux mitrailleuses M240 de 7,62 mm et d'une mitrailleuse M2 de calibre 50. Il peut stocker 42 cartouches de 120 mm, 11 400 cartouches de 7,62 mm, 900 cartouches de calibre 50, 32 grenades de dépistage et 210 cartouches de 5,56 mm.

L'Abrams M1A2 intègre un lourd blindage extérieur en composite et un blindage en acier à l'uranium appauvri au niveau de la coque avant et de la tourelle pour offrir un haut niveau de protection à son équipage.

Le char a une autonomie de 426 km et peut se déplacer à une vitesse maximale de 67,5 km/heure.

couteau-combat-entrainement

Guide d'entraînement "COUTEAU COMBAT" + Couteau d'entraînement souple : Découvrir >>

T-14 Armata, Russie

T-14-ARMATA-tank

Le T-14 Armata est un char de combat de nouvelle génération fabriqué par Uralvagonzavod (UVZ) pour l'armée russe. Le char est actuellement en cours de production et les livraisons sont prévues pour 2020.

Le canon principal monté sur le char est un canon à âme lisse 2A82-1M de 125 mm alimenté par un chargeur automatique.

L'armement secondaire comprend une mitrailleuse Kord de 12,7 mm et une mitrailleuse PKTM de 7,62 mm. Le char peut transporter 45 cartouches et tirer des missiles à guidage laser.

Le T-14 Armata MBT devrait offrir une protection de niveau 5 selon la norme STANAG 4569.

Le système de protection active Afghanit (APS) à bord du char peut détecter, suivre et engager des munitions antichars entrantes. Propulsé par un moteur diesel turbocompressé A-85-3A, le char offre une vitesse maximale de 90 km/h et une autonomie de 500 km.

Challenger 2, Royaume-Uni

tank-Challenger-2

Le Challenger 2 (CR2) est le char de combat principal de l'armée britannique et de l'armée royale d'Oman. Ce char de combat principal a été conçu et fabriqué par la société britannique Vickers Defence Systems (aujourd'hui BAE Systems) sur la base du char Challenger 1.

Présenté comme le char de combat principal le plus fiable du monde par ses producteurs, les capacités du Challenger 2 ont été prouvées lors de missions de combat en Bosnie, au Kosovo et en Irak.

Le canon CHARM (CHallenger main ARMament) L30 de 120 mm du Challenger 2 fournit la puissance de feu primaire tandis qu'un canon à chaîne de 7,62 mm à axe C et une mitrailleuse de 7,62 mm montée sur tourelle servent d'armes secondaires.

Le char peut transporter 50 munitions de type APFSDS (Armour Piercing, Fin Stabilised, Discarding Sabot), HESH (High-Explosive Squash Heads) et Soke, ainsi que 4 000 munitions de 7,62 mm.

Le blindage Chobham de deuxième génération du Challenger 2 offre un haut niveau de protection contre les armes à tir direct. Le moteur Perkins-Condor CV12 du char assure une vitesse maximale de 59km/h sur route et de 40km/h en tout-terrain.

K2 Black Panther, Corée du Sud

k2-black-panther-tank-de-combat

Le K2 Black Panther (Korean New Main Battle Tank) est un char de combat principal moderne développé par Hyundai Rotem pour l'armée de la République de Corée (RoKA).

Le char de combat principal est destiné à offrir une grande mobilité, une puissance de feu et une autoprotection. Le Black Panther est entré en service auprès de la RoKA en 2014.

L'armement principal du K2 Black Panther est un canon à âme lisse de 120 mm, qui peut tirer des munitions à énergie cinétique avancée et qui est équipé d'un autoloader pour le chargement des munitions sur place, même en terrain accidenté. L'armement secondaire comprend des mitrailleuses de 7,62 mm et de 12,7 mm.

La vitesse maximale de 70km/h et la portée de 450km rendent le K2 très mobile sur le champ de bataille. Le char est équipé d'un blindage composite et d'un blindage explosif réactif (ERA) pour une protection complète contre les tirs directs. Le porte-munitions est également équipé de panneaux de protection contre les explosions.

Merkava Mk.4, Israël

tank-Merkava-Mark-IVM

Le Merkava Mark IV est la dernière version de la gamme de chars de combat principal Merkava construite par MANTAK (Merkava Tank Office). Le char est entré en service dans les forces de défense israéliennes en 2004 et est considéré comme l'un des chars les mieux protégés au monde.

Le Mk.4 est armé d'un canon à âme lisse MG253 de 120 mm capable de tirer des obus antichars à explosif brisant (HEAT) et des obus sabot, ainsi que des missiles guidés antichars LAHAT. Les mitrailleuses coaxiales de 7,62 mm et de 12,7 mm montées sur pivot et le lance-grenades de 60 mm complètent la puissance de feu du char.

Le Merkava Mk.4 est équipé d'un blindage spécial espacé, de jupes latérales de blindage à ressorts, d'un système d'alerte laser Elbit et de grenades fumigènes intégrées IMI. Le système de protection active Trophy à bord du char protège l'équipage contre les missiles antichars avancés. Le char se déplace à une vitesse maximale de 64km/h.

Type 10 (TK-X), Japon

tank-TK-X-Type-10

Le Type 10 (TK-X) est un char de combat principal avancé de quatrième génération construit par Mitsubishi Heavy Industries pour la Japan Ground Self Defense Force (JGSDF). Le char est entré en service auprès de la JGSDF en 2012 et revendique une mobilité exceptionnelle.

La puissance de feu du MBT Type 10 est complétée par un canon à âme lisse de 120 mm, une mitrailleuse lourde de 12,7 mm et un canon de 7,62 mm de type 74. Le système C4I sophistiqué assure l'interopérabilité avec les troupes d'infanterie lors des missions de combat intégrées.

La coque du char est dotée d'un blindage composite céramique modulaire offrant une protection contre les tirs de grenades propulsées par fusée (RPG), les projectiles HEAT et les missiles antichars. Les modules d'extension peuvent être facilement retirés et installés pour modifier les niveaux de protection. Le moteur diesel de 1 200 ch refroidi par eau permet une vitesse maximale de 70 km/h.

Leclerc, France

tank-leclerc

 

Le Leclerc est un char de combat principal français développé par GIAT Industries (aujourd'hui Nexter Systems) pour l'armée française. Il est également en service dans l'armée des Émirats arabes unis. Le premier char Leclerc a été livré à la DGA (Direction Générale de l'Armement) en janvier 1992.

Le Leclerc est un char de troisième génération armé d'un canon à âme lisse de 120 mm au standard OTAN CN120-26, d'une mitrailleuse coaxiale de 12,7 mm et d'une mitrailleuse de 7,62 mm montée sur le toit. Le char peut transporter 40 munitions de 120 mm et plus de 950 munitions de 12,7 mm.

Le blindage modulaire avancé, composé d'acier, de céramique et de Kevlar, offre une protection complète à l'équipage, qui peut être relevé pour se protéger contre les engins explosifs improvisés, les mines et les RPG.

Le système d'autoprotection Galix monté sur le char augmente encore sa capacité de survie. Le char a une vitesse maximale de 72km/h et peut frapper des cibles à une vitesse de 50km/h sur n'importe quel terrain.

T-90MS, Russie

tank-t-90-ms

Le T-90MS, une version modernisée du char de combat principal T-90 construit par Uralvagonzavod, a été dévoilé pour la première fois à Russian Expo Arms en septembre 2011. Le T-90MS a été largement modernisé pour améliorer les performances de combat dans les scénarios de guerre actuels.

Le canon 2A46M-5 de 125 mm du char tire différents types de munitions avec une grande précision. Le char est également armé d'une mitrailleuse antiaérienne 6P7K de 7,62 mm sur une station d'armement télécommandée.

Les panneaux modulaires ERA montés à l'arrière et sur les côtés du char offrent une protection contre les armes légères et les éclats d'obus. La coque avant et la tourelle peuvent être équipées d'un blindage réactif RELIKT pour la protection contre les missiles antichars.

Le T-90MS dispose également d'un système d'écran optoélectronique et d'un système de protection électromagnétique. Un moteur V-92S2F d'une puissance nominale de 1 130 ch fournit une vitesse maximale de 60 km/h au char.

VT4 (MBT-3000), Chine

vt4-char-de-combat

Le char VT4 (anciennement MBT-3000) est un char de troisième génération conçu et fabriqué par China North Industries Corporation (Norinco) principalement pour les marchés d'exportation. Le char est entré en service auprès de l'armée royale thaïlandaise en 2017.

Le char de combat principal est armé d'un canon à âme lisse de 125 mm capable de tirer des cartouches APFSDS, des ogives HEAT, de l'artillerie et des missiles guidés. L'armement secondaire comprend une mitrailleuse antiaérienne de 12,7 mm télécommandée et une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm.

Le char est équipé d'un blindage composite et d'un blindage explosif réactif. Le système de protection active (APS) GL5 à bord du véhicule défend les chars, les véhicules blindés, les missiles guidés antichars et les armes antichars. La vitesse maximale sur route du VT4 MBT est de 70km/h tandis que sa portée maximale est de 500km.

Retour au blog

11 commentaires

L’armée française possède 222 chars Leclerc .C’est approximativement le nombre de chars que l’armée russe perd chaque mois en Ukraine (détruits ou capturés).En cas d’affrontement direct nous ne tiendrions pas longtemps.

Emile Duboudin

Parce qu’il y a des commentaires amusants (“le T14 manquera de composants électronique”… Mais c’est oublier “les machines à laver” ! car bien sûr ce sont elles qui viennent de permettre, plus que jamais, la salve de 100 missiles ‘invincibles", alors que les experts assuraient dans les médias aux ordres, que les stocks de missiles et sans doute de machines à laver étaient épuisés…).
Parce qu’il y a d’autres commentaires pertinents (“la France n’a plus d’armée”).
Il faut revenir sur l’histoire du char Leclerc (qui est à l’origine très proche de celle du Rafale – ainsi l’Amirauté avait par exemple opté pour le F18 US, “sur étagères”).
Ce char a donc eu une mise au point laborieuse, ce qui a permis au Leopard plus rustique de truster les appels d’offre (jusqu’au Pérou !). Ainsi pour la Suède, le char avait mal fonctionné quoique très supérieur à son concurrent allemand (ce qui rappelle aussi le marché avions de chasse pour l’Allemagne dans les années 60 où l’on avait pu présenter un Mirage alors 002 encore très instable face au Starfighter; alors qu’au final ce Mirage allait se révéler exceptionnel, et l’avion US un cercueil volant avec + 150 crashs!). Bref au final là aussi, dans les conflits récents et assez limités il faut le reconnaître, où ils furent engagés, c’est le Leclerc qui devance tous les autres et de loin. Par exemple dans la corne de l’Afrique pas un seul de ceux des EAU n’a été détruit, à la différence de multiples Abrams de l’Arabie Saoudite ; au point que ce dernier pays richissime voulait financer la relance des chaines d’assemblage du Leclerc ! Et pour ce qui est du Léopard des turcs il s’est avéré plus que vulnérable (des dizaines détruits) face au Kurdes pourtant très démunis).
La morale de l’histoire, c’est que même si l’on voulait nous acheter ce char (ou que nous voulions combler ses pertes éventuelles), eh bien il n’y a plus rien… (tout comme pour le fusil d’assaut! désormais allemand). Il n’y a que le programme paralytique d’un nouveau char “franco-allemand” (car Leclerc/Léopard concurrents étaient déjà issus d’un même rêve, mal réveillé). Ce qui conduit la France second contributeur au budget de l’EU, à financer l’achat par la Pologne, non seulement du chasseur bombardier F35 US, mais du char K2 sud coréen (très proche du Leclerc). A financer… à financer…
Ce sera le mot de la fin.

Bardamu

@Chivrac Poutine est très rusé effectivement: il a trompé tout le monde en laissant mourir 70000 soldats russes en Ukraine. Les Ukrainiens doivent avoir hâte qu’il continue à ruser…

Antan

Vous oubliez le critère le plus important dans un conflit réel: la résilience et la capacité de production. Et à ce niveau le char Leclerc est inutilisable car n’est plus fabriqué (et pas d’usine de production massive en france), et le T-14 manquera de composants électroniques . Par contre, le Léopard et l’Abraham sont toujours construits, et ils peuvent l’être à grande échelle.

Pierre DUPUIS

Franchement l’armée française ne fait plus le poids contre la Russie, la Chine et …
Et le pire c’est que la France livre des armes a l’Ukraine déjà que notre armé est faible, on donne nos armes ca c’est de la logique :)
Maintenant les meilleures armée c’est la Russie, Les USA, la Chine, et …
Et si on aurait une nouvel guerre il nous faudrait nos alliée car on n’a plus d’armée

T90

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.